navigation

2 octobre 2010 : Fun Radio a aujourd’hui 25 ans 2 octobre 2010

Posté par Le Transistor dans : Archives,Fun Radio,Histoire,NRJ , trackback

letransistor_mosaique-logo-fun-radio_1988

C’est dans la nuit du 2 octobre 1985 que l’appellation Fun est soudainement apparue sur 6 stations franchisées du réseau NRJ (Bordeaux, Toulouse, Carcassonne, Montpellier, Grenoble et Nancy) et une station du réseau Chic FM à Nice.

Car, pour l’anecdote, Fun Radio est à la base née d’une revanche que ses concepteurs souhaitaient prendre sur la puissante NRJ et son dirigeant Jean-Paul Baudecroux.

Démis en mars 1985 de leurs fonctions nationales au sein du groupe NRJ, Pierre Lattès (gérant de la régie publicitaire) et Eric Péchadre (responsable de la publicité) ne digèrent pas leur mise à l’écart et s’associent à Jean-Baptiste Blanchemain, le patron d’NRJ Montpellier pour monter dans le dos du groupe un nouveau réseau du nom de Fun.

Apparentée à un putsch, la bascule NRJ vers Fun Radio sera très secrètement préparée : même les animateurs locaux d’NRJ découvriront leur nouvelle marque au dernier moment !

L’épisode, qui créera une longue rivalité NRJ/Fun Radio en régions, est particulièrement bien relaté dans le livre NRJ, l’empire des ondes de Benoist Simmat et Aymeric Mantoux (éditions Mille et Une Nuits).

La viabilité du réseau Fun Radio étant difficile à obtenir, celui-ci sera finalement revendu en 1987 par ses créateurs au groupe Hersant qui le fusionnera au mois de septembre avec son réseau Chic FM.
Peinant à trouver une véritable identité dans ses premières années, ce n’est qu’à partir de 1991 que la station fera vraiment parler d’elle avec des programmes porteurs d’audience, tels la matinale d’Arthur (« l’animateur le plus con de la bande FM ») et l’émission de « libre-antenne » Lovin’ Fun.
En 1994, le groupe Hersant cède la totalité du capital de Fun Radio à la CLT (groupe Bertelsmann), qui contrôle ainsi son troisième réseau avec RTL et M40/RTL1/RTL2.
Fun Radio est depuis un réseau musical jeune très bien installé dans le paysage radiophonique français, aux côtés de ses concurrents NRJ et Skyrock. Sa couleur musicale clairement identifiée « dance-floor » (house, dance, R&B) lui apporte depuis quelques années 3,5 millions d’auditeurs.

En guise de bougie d’anniversaire, écoutons l’un des tous premiers animateurs de la station : Didier Sinclair, sur Fun Radio Montpellier, lors de son lancement.
Une archive glanée il y a quelques années sur internet, mais dont la source reste inconnue.

 

Commentaires»

  1. Salut, j’été là, avec l’équipe qui arrivait ce jour là et découvrait tous les changements, je peux te dire que c’était un grand moment, et un grand choc pour tout le monde, animateurs compris!
    Quelques photos affiches ici:
    http://www.facebook.com/album.php?aid=68827&id=620057363&l=a484c19342

    Répondre

  2. Merci pour le lien Olivier !

    Répondre

Laisser un commentaire

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus